RAPPORT IMMOBILIER PARIS : UN MARCHÉ SAIN QUI DEVRAIT SE POURSUIVRE

L’immobilier à Paris s’est avéré un excellent investissement au cours des quatre dernières années. Pour 2019, l’expert immobilier Jimmy Parat estime qu’il poursuivra son ascension. En termes d’indicateurs avancés, les prix, ainsi que le volume des ventes à Paris, continuent d’afficher de bonnes progressions. Pour 2019, il croit que la hausse se poursuivra, mais à un rythme plus lent. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur notre rapport immobilier à Paris.

PRIX DES APPARTEMENTS À PARIS : DE NOUVEAUX SOMMETS

Les prix de l’immobilier à Paris n’ont jamais atteint la stratosphère, de sorte que les nouveaux sommets d’aujourd’hui sont souvent inférieurs à ceux d’aujourd’hui à Londres et dans les autres grandes villes. C’est pourquoi nous pensons que Paris reste un lieu d’investigation.

Jimmy Parat explique que les prix à Paris devraient augmenter de 4,5% en Ile-de-France contre 2,9% en Petite Couronne et 2,1% en Grande Couronne.

35 ANS D’ÉVOLUTION DES PRIX À PARIS

Les prix à Paris n’ont pas suivi les tendances des autres capitales mondiales. Ils ont augmenté graduellement de 1980 à 1990, année où ils ont atteint un sommet. Ils se sont stabilisés jusqu’en 1994, puis ont augmenté graduellement au cours des 12 années suivantes, jusqu’en 2007. Contrairement aux États-Unis, il n’y a pas eu de krach immobilier en 2008 ou 2009. Il y a eu une brève baisse en 2009, mais une forte augmentation en 2010. Les prix ont plafonné pour les sept prochaines années.

Prix moyen par mètre carré

Pour 2018, le prix moyen au mètre carré des appartements parisiens a atteint 9 550 € en novembre, soit une croissance annuelle de +5,8%. Pour 2019, le prix du mètre carré devrait atteindre 9.670 € au premier trimestre, en hausse de 0,9% sur trois mois, soit une hausse totale de 6,3% sur les 12 mois précédents.

Les transactions continuent d’augmenter : le nombre de transactions sur l’ensemble de la région Île-de-France est supérieur de 30 % à la moyenne décennale. Il est intéressant de noter qu’il est supérieur de 19 % aux prix records atteints entre 1999 et 2007. Selon Jimmy Parat, « les transactions à Paris ont augmenté de 1% en 2018, pour un total de 9 690 transactions. Il s’agit d’une augmentation plus faible, mais pas surprenante étant donné la géographie plus restreinte et les prix plus élevés ».

VERS OU LES PRIX SE DIRIGENT À PARIS

Jimmy Parat prévoit une hausse de +1,5% au premier semestre 2019. Il croit qu’il y aura un aplatissement des prix et de la demande d’ici l’automne, tandis que d’autres experts sont plus optimistes grâce au Brexit. La raison en est qu’avec la sortie du Royaume-Uni du marché commun, de nombreuses entreprises exportatrices – en particulier toutes les institutions financières basées au Royaume-Uni – envisagent sérieusement de s’installer en Europe continentale. Paris, Francfort, Amsterdam et Bruxelles ont fait la cour aux banques et autres institutions financières londoniennes pour déménager leur siège social dans leurs villes européennes. La rumeur court que Citibank va transférer ses opérations à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *